PREFACES


TRAITEMENT DE LA DOULEUR EN MEDECINE TRADITIONNELLE CHINOISE
WANG DeFeng

PRFACE DR ANDR GASSIOT:
La lutte contre la douleur est devenue une priorit la fois mdicale et sociale,comme le droit la sant et le refus de souffrir. Si lon se penche sur lhistoire de la prise en charge de la douleur, on est surpris de dcouvrir quelle est trs rcente. Le premier Plan Triennal de lutte contre la douleur remonte, en France, 1998.
Une des raisons de ce retard est dordre culturel : la douleur est encore trop souvent vcue comme une fatalit, laquelle on attribue mme des vertus de rdemption. Un autre facteur est la mconnaissance de ses mcanismes intimes : il faut attendre 1965 pour que Wall et Melzack proposent un modle de comprhension de la douleur, cest la fameuse thorie de la porte.
Lide fondamentale, qui vient bousculer les anciennes propositions, est que le message douloureux est soumis des mcanismes de rgulation et de contrle Gatecontrol theory, depuis la terminaison du nerf priphrique jusquau systme nerveux central. Cette dimension globale permet de comprendre le lien entre le mcanisme lmentaire de la douleur et ses consquences au niveau central, o il va prendre une dimension motionnelle pour devenir une vritable souffrance, notamment quand la douleur devient chronique. Aujourdhui, tous ces mcanismes ne sont pas encore lucids.
On comprend alors limportance de tout nouvel apport dans ce domaine, particulirement celui de la Mdecine Traditionnelle Chinoise. Dautant que le mme retard existe dans le domaine du traitement et la prise en charge de la douleur. En pratique mdicale courante, la douleur est le premier motif de consultation, quelle soit aigu ou chronique. Elle peut tre une douleur symptme ou une douleur maladie. La douleur est un signal dalarme qui sert en mme temps de protection de lindividu.
En effet, chez les personnes qui prsentent une insensibilit congnitale la douleur, celle-ci est responsable de brlures graves, de fractures osseuses ou de crises dappendicite fatales, surtout chez les enfants. La douleur est un symptme aidant au diagnostic ; son traitement se confond avec celui de sa cause et doit disparatre avec la gurison. Certaines douleurs peuvent subsister, devenir rebelles ou invalidantes si lon ne peut agir sur la cause. En cas de douleur intense, celle-ci est demble vcue sur un mode pjoratif et associe au spectre dun cancer dans la moiti des cas. Ce type de douleur entrane une perte du sommeil chez prs de 40 % des personnes ; elle provoque des troubles de lhumeur dans 36% des cas et une angoisse pathologique chez un tiers des patients.
Ces quelques lments introductifs sur le phnomne de la douleur situent lintrt du sujet, limportance dune comprhension la fois simple, prcise et globale du phnomne. Il demeure sur le sujet beaucoup dinconnues, de questionnements. Un seul exemple : devant la douleur provoque par un zona, certains patients, voire mme mdecins, font appel un tradipraticien dont le succs donne parfois rflchir, au del du fourre-tout de leffet placbo !
La Mdecine Traditionnelle Chinoise rsulte dun long pass dobservations et de pratiques appuyes sur une longue tradition douvrages savants. Elle nous propose une comprhension diffrente de la douleur et de son traitement, dfi permanent pour tout praticien !
Cet important et rare prcis sur la douleur en Mdecine Chinoise vient combler un vide, celui de labsence douvrage de rfrence accessible pour tout tudiant ou praticien de langue franaise. La finesse et la prcision smiologique, propre au savoir et lenseignement de Madame le Professeur Wang de Feng se retrouve tout au long de louvrage. Elle permet la comprhension de toute une symptomatologie qui chappe notre clinique occidentale mais qui parle au bon sens. Il ne faut cependant pas oublier que le simple fait de poser une aiguille ou de prescrire une pharmacope, rsulte dune mthode traditionnelle dexamen et de diagnostic qui ncessite des annes dtudes. Ceci pour dire que cette pratique ne simprovise pas et que nous voyons malheureusement trop souvent, de vritables dlires sur le sujet qui sont de nature discrditer ce savoir complexe quest la mdecine chinoise.
Ces quelques lignes sont crites par un praticien hospitalier lexprience plus que trentenaire de la mdecine chinoise. Ceci lui autorise dire qutudier la Mdecine Traditionnelle Chinoise est un travail permanent qui confre le statut dtudiant vie.
Nous remercions Madame le Professeur Wang de Feng pour ce travail et lhonneur quelle nous a fait de nous demander de prfacer son ouvrage.
Dr. Andr Gassiot



PRFACE DR JREIGE MICHEL:
Je salue la sortie du livre de ma consur et amie, Madame le Docteur Wang De Feng, qui sera, jen suis sr, accueilli par mes confrres, acupuncteurs et praticiens de mdecine chinoise, avec un grand intrt. Les tudiants se formant la mdecine traditionnelle chinoise y trouveront une excellente application pratique des connaissances requises; lenseignement quils y trouveront leur sera, aussi, dune grande aide dans la dmarche diagnostique et thrapeutique. La clart pdagogique de madame le docteur Wang imprgne cet ouvrage comme son enseignement en est imprgn lAcadmie de mdecine chinoise quelle dirige.
Lide de prendre la douleur comme sujet de cet ouvrage est bien remarquable car le patient est l, rellement cout au cur mme de sa plainte. Lcoute de la modalit de la douleur fait partie de la smiologie ncessaire llaboration dun diagnostic diffrenti puis dune thrapeutique qui non seulement sera antalgique mais tendra soigner le mal, (maladie ou dysfonction), qui se trouve en amont de la douleur.
Il est heureux que notre mdecine occidentale ait de plus en plus la douleur comme proccupation et quelle ne la considre plus comme un piphnomne subjectif de peu dintrt. En effet, de plus en plus, anesthsistes et algologues insistent dans la formation des futurs mdecins pour que la douleur soit bien prise en considration. Cette considration est, depuis toujours, au cur de la pratique de la mdecine traditionnelle chinoise car elle est indispensable pour une prise en charge thrapeutique correcte, efficace et vraiment cible.
Dr Jreige Michel




PRFACE DR BERNARD VERDOUX:
Voil quelques annes dj que je connais Mme WANG DeFeng. Cest grce mon trs cher et regrett ami Siavoch Darakchan, mdecin de la facult de Montpellier install Rodez, inlassable baroudeur de lhexagone la Chine, qui a consacr sa vie la mdecine traditionnelle chinoise (il avait t nomm expert prs de lAfssaps pour la pharmacope chinoise). Je me souviens de notre premire rencontre Toulouse au cours dune cofrence dun autre praticien clbre de Montpellier, le Dr Jean Seignalet, o Siavoch me prsenta un petit bout de femme dynamique, les yeux ptillants dintelligence et de vivacit, en plein apprentissage de notre langue.
Ce fut le dbut dune collaboration fructueuse entre nous. Elle allait permettre Siavoch dapprofondir ses connaissances en pharmacope, de susciter un nouvel intrt pour cette branche de la MTC et de finalement uvrer sa reconnaissance par les autorits comptentes franaises. Elle nous donne depuis la possibilit de partager nos expriences et de nous enrichir de lapport de cette experte reconnue dans son pays et en relation continue avec le milieu hospitalo-universitaire de Pkin.
Louvrage quelle nous prsente ici est un exemple de la qualit de son travail et nous donne la mesure de lenseignement moderne de la MTC en Chine contemporaine.
travers lanalyse mticuleuse dun symptme clef, la douleur, le texte explore transversalement de nombreux axes de la pathologie, alternant les considrations thoriques et les applications pratiques prcisment dtailles et directement applicables.
La premire partie reprend en un catalogue fort dtaill la valeur smiologique du symptme avec une richesse danalyse rarement retrouve dans les publications occidentales les plus connues. Sont ainsi tudis successivement ltiologie analogique, la pathognie, les modalits dexpression, la nature, la localisation, lvolution dans le temps, les facteurs dinfluence de la douleur.
La seconde partie explore les principes et les mthodes de traitement en pharmacope, acupuncture et moxibustion, massages et techniques diverses, en nous rappelant quelques principes qui font la force et loriginalit de la MTC comme par exemple la vision globale de la pathologie : selon la MTC, la douleur est le reflet de lnergie du cur qui ressent cette pathognie dans le corps. Ainsi, il y a trois principes de traitement : traiter les causes, traiter les pathognies, calmer le Cur pour apaiser la douleur.
Les chapitres suivant vont appliquer ces notions pour les intgrer dans un diagnostic global sous langle des principaux outils que sont les huit rgles, les Xi pervers, les Zang Fu, les Jing Luo, les substances (Qi Xue Jing Ye, Jing et Shen),dans les principaux domaines de la pathologie courante.
Cest un vritable exercice de Bian Zheng (expression difficilement traduite par diffrenciation de tableaux cliniques) qui va faire ressortir pour ces pathologies les diagnostics les plus souvent rencontrs, avec des exemples de traitement dtaill en pharmacope et en acupuncture. Puissions-nous rappeler pour les dbutants quil nest pas question de faire rentrer de force tous les patients dans ces tiroirs prtablis mais de crer pour chacun son Zheng propre, en fonction de sa spcificit.
Cet excellent outil dapprentissage pour les tudiants sera aussi avantageusement consult par les praticiens plus expriments et mrite une place de choix dans larsenal des ouvrages de MTC en langue franaise.
Merci Madame Wang, et bonne route !
Dr Bernard Verdoux
Membre de lAssociation Franaise pour ltude et la Recherche en Acupuncture (AFERA) et de lquipe enseignant le diplme de Capacit en acupuncture la facult de mdecine de Montpellier et Nmes.
Narbonne, fvrier 2011.




PRFACE DR CHENG XINYI:
En 1980, Wang DeFeng fit son externat dans mon service lhpital DongZhiMen, 1er hpital de la facult de MTC de Beijing. Elle tait connue comme une tudiante brillante, trs curieuse et passionne par la MTC. Elle portait dj une attention particulire aux patients. A la fin des annes 90, elle cra lAcadmie Wang de MTC en France o elle apporte sa contribution lenseignement authentique de la MTC hors de Chine.
En tant quancien de ses professeurs, je suis particulirement satisfait de voir que la MTC est transmise ainsi dans le monde un tel niveau.
Nous voulons lui apporter ici notre soutien entier pour laider dans cette tche et lui assurer les liens originels avec la discipline.
Rgulirement les lves de lAcadmie Wang viennent DongZhiMen pour se familiariser la pratique clinique de la MTC en milieu hospitalier, et certains professeurs de DongZhiMen sont invits lAcadmie Wang pour des confrences de MTC spcialises.
A plusieurs reprises, jai eu me dplacer en France pour enseigner, jai chaque fois t surpris de voir quautant de mdecins pratiquent la MTC un tel niveau dexcellence.
Paralllement, jai pu aussi constater deux drives la pratique de la MTC en Europe, lune tant une fixation sur la MTC de lantiquit, en refusant les volutions rcentes, la seconde tant une pratique o les fondamentaux taient perdus.
Louvrage du Pr Wang DeFeng montre bien que la MTC ne sest pas arrte au Huang Di Nei Jing du 2me sicle avant J.-C., il rappelle les fondamentaux tout en les reliant avec les lments de mdecine moderne. Un gros travail de synthse qui relie clairement thorie et pratique clinique.
Dr Cheng XinYi,
Professeur, Directeur de lHpital DongZhiMen Beijing (1er hpital de la facult de MTC de Beijing).




PRFACE DR YVES RQUNA:
Cest un beau mtier que celui de directeur de collection dun diteur clectique comme Guy Trdaniel. Il rserve des surprises. Un beau jour, madame Wang De Feng me fait passer en lecture son manuscrit. Je louvre, je le lis. Mon sang de mdecin acupuncteur, chercheur, auteur, ne fait quun tour. Ce livre cest assurment une perle. Il vaut bien mille pices dor comme on le disait dans les temps anciens. Mais qui est lauteur que je connais de rputation et par un certain nombre de mes confrres ?
De Feng, est ne Beijing, dune famille de mdecins, de pre en fils sur sept gnrations.
Aprs le Bac, que croyez-vous quil arriva ? Elle prsente le concours pour entrer lcole de mdecine chinoise, quelle russit brillamment.
On est en 1980, elle a dix-huit ans. Son premier cycle dtudes dure six ans et sachve par lobtention dun diplme de mdecine chinoise. Mais loption de trois ans supplmentaires lattire, il faut passer un deuxime concours pour tre admise dans le cycle dEtudes et Recherches. Elle le prsente donc et le russit galement. Cest la fin de lanne 1988 quelle est reue au diplme de docteur en mdecine chinoise ouvrant la carrire prestigieuse en Chine de mdecin professeur et chercheur, susceptible de briguer une chaire et un service dans les hpitaux chinois. Elle a vingt-huit ans. Mais le destin en dcidera autrement...
Elle part dans une premire mission de six mois au Pakistan, quand, son retour, des camarades dtudes franais linvitent venir enseigner la pharmacope traditionnelle chinoise en France. De l se noue des amitis, le coup de cur pour notre pays, et au moment de rentrer de sa mission, finalement, elle choisit de rester, malgr le dilemme.
Car ne pas retourner, cest perdre dfinitivement son poste et lopportunit de mener carrire dans son pays natal.
Et surtout, pour elle, de devoir sacrifier ses aspirations la recherche pour ne se consacrer, en France, qu lenseignement et la pratique clinique.
Presque dix ans vont scouler donner des cours dans les associations de formation des mdecins franais jusquau jour o elle cre sa propre cole : lAcadmie Wang Toulouse. Depuis, elle y enseigne lacupuncture, la pharmacope et le Tuina.
Elle dirige par ailleurs lenseignement de mdecine chinoise auprs des infirmires dans une association Toulouse et galement au sein de lassociation formation continue des infirmires Bordeaux.
Cest pour suivre la continuit de la ligne familiale mdicale, dit-elle, et pour satisfaire son got de la recherche quelle dcide dcrire ce livre.
Plus de quatre annes de recherches et dlaboration de louvrage dans son domaine de prdilection depuis longtemps : la douleur.
Et autour de ce symptme, comme fil conducteur, cest un vritable trait de mdecine interne que nous offre Wang de Feng, avec les protocoles dacupuncture et de pharmacope, combins, ce qui est rare, intelligent.
Un ouvrage de rfrence consulter au quotidien pour tous les praticiens et les tudiants de cette mdecine.
Docteur Yves Rquna
Mdecin acupuncteur, phytothrapeute


Ajouter à vos favoris
.: infos légales :.

.: nous contacter :.