Conférence samedi 19 juin 2021

«Légalité et Application de la Pharmacopée traditionnelle chinoise en France»
par le Pr Yulin JIANG, Pharmacien et Président du Laboratoire JZ Santé Naturelle
basé à 67400 Illkirch-Graffenstaden
Conférence présentée devant les étudiants et les anciens étudiants de l’Académie Wang de MTC.

Conférence du Professeur Jiang Yu-Lin et Professeur Wang Defeng

La pharmacopée traditionnelle chinoise est une des plus importantes disciplines de la médecine traditionnelle chinoise. Afin de l’utiliser efficacement et dans le respect de la législation européenne et française, l'Académie Wang de MTC a organisé une conférence à Toulouse le 19 juin.

Le Pr. WANG Defeng a invité Pr. Yulin JIANG, Président des laboratoires JZ situés à Illkirch en Alsace, pour nous parler des plantes et des formules classiques de la MTC, ainsi que de leur utilisation dans le respect du cadre législatif européen et français.

Prise de parole du Professeur Wang Defeng

Importance de la pharmacopée chinoise dans la MTC :

Signification du mot "Médecine"

La pharmacopée traditionnelle chinoise dans la MTC représente un outil majeur aux cotés de l’acupuncture et du Tuina. L’image prise par le Pr JIANG est celle d’une barque qui prend l’eau, représentant la maladie, le Tuina et l’acupuncture étant des outils qui permettent d’écoper, de limiter les effets de la maladie, alors que la pharmacopée de la MTC est bien le bouchon qui permet de régler définitivement la prise d’eau.

Le cadre réglementaire de l’utilisation des plantes de la MTC :

La plupart des plantes utilisées en Pharmacopée Traditionnelle Chinoise peuvent être classées légalement selon deux catégories : médicament à base de plantes, et complément alimentaire catégorisé selon les propriétés de chaque plante.

L’utilisation des médicaments à base de plantes est réservée aux médecins selon la Directive 2004/24/CE du Parlement européen et du Conseil du 31 mars 2004 modifiant, en ce qui concerne les médicaments traditionnels à base de plantes, la directive 2001/83/CE instituant un code communautaire relatif aux médicaments à usage humain.

Tout médicament à base de plantes, doit prouver d’avoir été utilisé pendant au moins 30 ans au sein de l’UE. Ou bien au moins 15 ans dans l’UE et au moins 30 ans dans son pays d’origine », la pharmacopée chinoise entre largement dans le cadre de ce critère.

Les compléments alimentaires catégorisés selon les caractéristiques des plantes doivent respecter les dispositions du Décret n°352 du 25 mars 2006 pour avoir une autorisation de mise sur le marché.

Les formules magistrales ne sont pas autorisées en France à moins d’obtenir une autorisation de mise sur le marché de la DGCCRF, faute de quoi le praticien risquerait d’être poursuivi pour mise en danger de la santé des consommateurs et pour exercice illégal de la pharmacie

L’utilisation de ces formules magistrales est cependant autorisée comme complément alimentaire destiné à la consommation si elles ont fait l’objet d’une autorisation de mise sur le marché, ce qui veut dire que  la formule et tous ses ingrédients ont été déposés auprès de la DGCCRF  selon le règlement (CE) n°178/2002 du Parlement Européen et du conseil du 28 janvier 2002 établissant les principes généraux et les prescriptions générales de la législation alimentaire, instituant l'Autorité européenne de sécurité des aliments et fixant des procédures relatives à la sécurité des denrées alimentaires

Ce règlement définit pour les denrées alimentaires, « les dispositions et les bases permettant d’assurer à un niveau élevé, la protection de la santé des personnes et des intérêts des consommateurs, compte tenu de la diversité de l’offre alimentaire y compris des productions traditionnelles, tout en veillant au fonctionnement effectif du marché intérieur. » Ce règlement s’applique à toutes les étapes de la production, de la transformation jusqu’à la distribution des denrées alimentaires.

Une liste de plantes utilisées par les laboratoires JZ a été autorisée dans ce cadre comme compléments alimentaires, et sont distribuées légalement pour une utilisation publique, selon l’arrêté du 24 juin 2014 établissant la liste des plantes autorisées dans les compléments alimentaires et les conditions de leur emploi.

Les produits utilisés par les Laboratoires JZ pour leurs propriétés, sont garanties selon avec une certification Qualité portant sur 10 points :

  1. Conception et fabrication selon les dernières avancées scientifiques et technologiques
  2. Sélection d’ingrédients de haute qualité, biodisponibles et sécuritaires
  3. Enregistrement auprès de la DGCCRF
  4. Propreté biologique, métaux lourds et résidus de pesticides
  5. Produits non irradiés
  6. Garantis sans OGM
  7. Respect des procédures ancestrales
  8. Fabrication aux normes françaises
  9. Autorisation de vente libre
  10. Autorisation légale de conseil par les praticiens

Présentation des laboratoires JZ à Illkirch en Alsace

Dirigés par le Pr Yulin JIANG, Docteur en pharmacie de la Faculté de Pharmacie de STRASBOURG, et présents en France depuis 1997, les Laboratoires JZ sont spécialisés en pharmacopée Traditionnelle chinoise. Le site se situe dans le Parc d’Innovation de Strasbourg-BioValley à Illkirch, et comprend notamment :

  • Un jardin botanique médicinal qui contient 3000 plantes de la pharmacopée chinoise classées en 300 espèces, repérées par un flash code renvoyant à leur fiche signalétique spécifique et aux compléments alimentaires qui la contiennent.
Professeur Yulin JIANG présentant plantes du jardin botanique médicalBatîment JZ
  • L’Ecole JZ Académie : JZ ACADEMIE et la Nanjing University of Traditional Chinese Medicine ont scellé un partenariat, unique en France, dans le but de former des praticiens en Médecine Traditionnelle Chinoise, niveau Master et Doctorat.
  • Un Centre de santé naturelle « SUN SI MIAO » regroupant une quinzaine de thérapeutes pluridisciplinaires réunis autour de la santé naturelle (médecine générale, acupuncture, ostéopathie, réflexologie etc…)
  • Un Musée retraçant l’histoire de la MTC, l’histoire de la pharmacopée Traditionnelle chinoise et celle des Laboratoires JZ.
Li SheZheng dans le Musée JZ

La production se fait au sein de l’unité de production sise dans le bâtiment principal depuis 2016.