Traitement de l’ALGODYSTROPHIE par la MTC

(YING YANG ZHANG AI XING TENG TONG 营养障碍性疼痛)

Académie Wang de MTC

Par Pr. WANG De Feng et Stéphanie VIDONI - mars 2021

L’algodystrophie est un syndrome articulaire et péri-articulaire local qui touche la main, le pied, l’épaule, le genou ou la hanche. La zone atteinte présente des troubles vasomoteurs et trophiques ainsi qu’une déminéralisation osseuse prononcée, liée à une perturbation du fonctionnement du nerf du membre touché (hyperactivité réflexe du système sympathique).

Elle concerne entre 5,5 et 26,2 % (1) de la population générale ayant subit un traumatisme du membre. 60 % des cas d’algodystrophie (3) sont dus à des traumatismes (fracture, chirurgie) (2).

Le membre supérieur est le plus fréquemment atteint chez l’adulte (60 % des cas) (1) alors que chez l’adolescent on retrouve majoritairement une atteinte du membre inférieur, entre 60 et 89 % des cas (3). Sans qu’il y ait d’explications connues, on retrouve moins de signes cliniques d’hyperesthésie ou trouble trophique chez l’adolescent ( 3).

Les femmes sont affectées 3 à 4 fois plus que les hommes (1) avec une grande incidence chez la femme entre 61 et 70 ans (4). Toutefois, l’âge moyen des patients adultes se situe entre 42 et 52 ans (1).

Chez l’adolescent (3), les sujets féminins sont également plus touchés que les sujets masculins et dans les mêmes proportions que les adultes. L’âge moyen d’apparition des premiers signes cliniques se situe autour des 12 ans (3).

Le syndrôme d’algodystrophie se déclenche souvent à la suite d’une agression locale ou régionale dont il constitue une complication. Il peut s’agir, par exemple, d’un traumatisme (fracture ou entorse), d’une intervention chirurgicale, d’une affection thoracique (infarctus du myocarde ou pathologie pulmonaire) ou neurologique (hémiplégie ou sciatique). Mais le facteur psychique (dépression) peut aussi en être un facteur déclenchant.

L’algodystrophie évolue en deux phases : la phase chaude et la phase froide.

Durant la phase chaude : à ce stade, le patient ressent des douleurs intenses combinées à des troubles vasomoteurs. Cette douleur vive est accentuée par la mobilisation et l’appui. Les tissus sont gonflés, chauds et d’une coloration marron ou rouge au niveau de l’articulation atteinte. Cette phase peut durer plusieurs semaines puis évoluer en phase froide.

Durant la phase froide : la douleur est locale, elle s’accompagne d’un refroidissement et d’un épaississement de la peau, d’une raideur articulaire et d’une ostéoporose visible à la radiographie.

Comment analyser l'étiologie de l’algodystrophie par la MTC ?

En MTC, l’algodystrophie, correspond à un bi zheng (syndrome d’obstruction).

La phase chaude correspond à re bi (obstruction due la chaleur) ou yu bi (obstruction due à la stagnation de sang).

La phase froide correspond à xu bi (obstruction due au vide) ou han bi (obstruction due au froid).

Une agression locale et une fracture sont les facteurs externes de l’algodystrophie.

Le vide de l’énergie et de l’essence des Reins en sont les causes internes.

Facteurs externes : Les traumatismes

Les entorses, les fractures ou les interventions chirurgicales peuvent blesser les méridiens, les vaisseaux luo et les méridiens tendino-musculaires ce qui entraine un blocage de la circulation de l’énergie et du sang. Les os et les tissus articulaires ne peuvent plus être nourris par l’énergie et le sang, ce qui provoque la douleur et le gonflement articulaire.

Facteurs internes: Faiblesse innée de l’énergie des Reins, anxiété

Ces facteurs peuvent entraîner un vide de l’essence et de l’énergie des Reins. Les tissus articulaires ne sont plus nourris, ce qui provoque un refroidissement et une raideur articulaire ainsi qu’une ostéoporose.

Comment traiter les différents type d'algodystrophie par la MTC ?

En MTC, la phase chaude de l’algodystrophie est un syndrome chaleur-plénitude pour lequel il faut disperser la chaleur et la stagnation.

La phase froide est un syndrome mixte de vide et de plénitude pour lequel il faut pratiquer simultanément la désobstruction et la tonification.

Type 1. Stagnation de sang se transformant en chaleur (phase chaude de l’algodystrophie)

Ce type d’algodystrophie se manifeste par une douleur intense avec sensation de chaleur au niveau de l’articulation atteinte, accentuée par le mouvement et le toucher. L’articulation est gonflée, chaude et rouge. On retrouve aussi une hyperesthésie cutanée, l’articulation est raide et les mouvements sont restreints.

Il peut aussi être associé à de l’agitation et des troubles du sommeil.

Langue : violacée, ou sombre, ou rouge sombre, enduit jaune et mince.

Pouls : tendu (xian) et rapide (shuo).

Analyse

Les traumatismes, les entorses, les opérations chirurgicales blessent les méridiens, les vaisseaux luo et les méridiens tendino-musculaires.

Le sang et l’énergie ne peuvent pas bien circuler, ce qui produit une douleur intense, aggravée au toucher et au mouvement du fait de la stagnation. Celle-ci perturbe la circulation des liquides, ce qui engendre localement un gonflement des tissus. La stagnation de sang se transforme en chaleur locale qui rend les articulations rouges et chaudes avec hyperesthésie cutanée.

La langue rouge avec un enduit jaune et mince est le signe de la chaleur. La langue violacée, ou sombre, ou rouge sombre est le signe de la stagnation de sang. La chaleur et la stagnation peuvent donner un pouls tendu et rapide.

Principe de traitement

Faire circuler le sang, disperser la stagnation, rafraîchir la chaleur, désobstruer les méridiens et les vaisseaux luo, calmer la douleur.

Traitements

Acupuncture
  • Disperser avec l’aiguille fine les points : Rte. 10 (XUE HAI), GI. 4 (HE GU), V.17 (GE SHU).
  • Faire saigner trois gouttes de sang sur le point « jing» du méridien atteint par l’algodystrophie.
  • Puncturer les points E SHI XUE (HM) autour de l’endroit atteint par l’algodystrophie et, après avoir ôté les aiguilles, mettre une ventouse pour faire saigner.
  • Harmoniser avec l’aiguille fine les points locaux :
    • Si c’est une algodystrophie de la main : BA XIE (HM), GI. 4 (HE GU) et TR. 5 (WAI GUAN).
    • Si c’est une algodystrophie du coude : G 11 (QU CHI) en traversant à P. 5 (CHI ZE), MC. 3 (QU ZE ) et C. 3 (SHAO HAI).
    • Si c’est une algodystrophie de l’épaule : GI. 15 (JIAN YU) en traversant à GI. 14 (BI NAO), TR. 14 (JIAN LIAO) en traversant à TR. 13 (NAO HUI), IG. 10 (NAO SHU).
    • Si c’est une algodystrophie du pied : BA FENG (HM) et F. 3 (TAI CHONG).
    • Si c’est une algodystrophie de la cheville : Rn. 3 (TAI XI), Rn. 6 (ZHAO HAI), Rte. 5 (SHANG QIU), F. 4 (ZHONG FENG), VB. 40 (QIU XU), V. 60 (KUN LUN), V. 63 (JIN MEN) et E. 41 (JIE XI).
    • Si c’est une algodystrophie des genoux : XI YAN interne et externe (HM), HE DING (HM), Rte. 9 (YIN LING QUAN), F. 7. (XI GUAN), F. 8 (QU QUAN), VB. 34 (YANG LING QUAN), E. 33 (YIN SHI), V. 40 (WEI ZHONG) et V. 39 (WEI YANG).
    • Si c’est une algodystrophie de la hanche : VB. 29 (JU LIAO), VB. 30 (HUAN TIAO).
Pharmacopée chinoise

Huo Xue Tang (Décoction pour faire circuler le sang) modifiée :

  • Dang Gui (radix Angelicae sinensis) 15g
  • Chi Shao Yao (radix Paeoniae rubra) 15g
  • Hong Hua (flos Carthami) 20g
  • Mu Dan Pi (cortex Moutan radicis) 12g
  • Chuan Xiong (rhizoma Ligustici wallachii) 10g
  • Wei Ling Xian (radix Clematidis) 15g
  • Qin Jiao (radix Gentianae Macrophylla) 9g
  • Yu Jin (radix Curcumae) 10g
  • Lu Lu Tong (fructus Liquidambaris) 12g
  • Yuan Hu Suo (rhizoma Corydalis) 10g
  • Ru Xiang (Olibanum) 8g
  • Mo Yao (Myrrha) 8g
  • Zhi Gan Cao (radix Glycyrrhizae tosta) 4g
Modifications possibles
  • Si c’est une algodystrophie du membre supérieur : ajouter Jiang Huang (rhizoma Curcumae Longae) 10 g et Gui Zhi (ramulus Cinnamomi) 10 g.
  • Si c’est une algodystrophie du membre inférieur : ajouter Chuan Niu Xi (radix Cyathulae Officinalis) 10 g.
Auriculothérapie

Sous-cortex, Nerf sympathique, Shen Men et les points correspondant aux articulations atteintes.

Type 2. Vide des Reins associé à la stagnation de sang (phase froide de l’algodystrophie)

Ce type d’algodystrophie se manifeste par une douleur intense, un refroidissement au niveau de l’articulation atteinte, un épaississement de la peau, une raideur articulaire et des difficultés au mouvement. Il peut aussi être associée à de la fatigue physique et psychique, une faiblesse avec douleur sourde aux lombaires et aux jambes, des vertiges, des bourdonnements d’oreilles et de la frilosité ou une sensation de corps froid.

Radiographie : déminéralisation osseuse.

Langue : sombre ou pâle ou violacée et pâle, enduit peu abondant.

Pouls : profond (chen), fin (xi) et faible (ruo).

Analyse

Cette phase froide suit la phase chaude. La stagnation de sang est installée et a provoqué une douleur intense. L’articulation atteinte n’est plus nourrie par le sang depuis longtemps. Par ailleurs, l’énergie et l’essence des Reins sont faibles. Dès lors, ces deux facteurs conjugués peuvent donner une ostéoporose au niveau de l’articulation atteinte par l’algodystrophie.

L’énergie yang des Reins faible ne peut pas réchauffer les articulations, d’où un refroidissement local.

L’essence des Reins, en vide, ne peut pas nourrir le yin et le sang du Foie qui, à leur tour, ne peuvent pas nourrir les tissus articulaires, ce qui engendre raideur et contraction articulaires.

Le sang qui stagne localement ne peut pas nourrir la peau qui s’épaissit.

La faiblesse de l’essence et de l’énergie des Reins provoque une fatigue générale, physique et psychique. Le palais des Reins n’est plus nourri et il en résulte une faiblesse des lombes et des membres ainsi qu’une douleur lombaire sourde.

Comme l’énergie yang des Reins est faible, le corps n’est plus réchauffé et il y a frilosité. L’essence et l’énergie rénales en vide, ne nourrissent plus assez le cerveau et des vertiges surviennent.

Elles ne nourrissent plus assez les oreilles et des sifflements ou bourdonnements d’oreilles apparaissent.

La langue pâle s’explique par la faiblesse de l’énergie et de l’essence des Reins. Mais la langue peut également être sombre ou violacée en raison de la stagnation de sang. Le pouls faible et profond (surtout au troisième secteur) est le signe du vide de l’énergie des Reins.

Principe de traitement

Tonifier les Reins, renforcer les os, faire circuler le sang, calmer la douleur.

Traitements

Pharmacopée chinoise

Gu Zhi Shu Song San (Poudre pour traiter l’ostéoporose) et Tao Hong Si Wu Tang (Décoction de quatre ingrédients ajoutant semen Persicae et flos Carthami) modifiée :

  • Shu Di Huang (radix Rehmanniae preparata) 12g
  • Du Zhong (cortex Eucommiae) 10g
  • Tu Si Zi (semen Cuscutae chinensis)12g
  • Bu Gu Zhi (fructus Psoraleae) 10g
  • Gu Sui Bu (rhizoma Drynariae) 10g
  • Xu Duan (radix Dipsaci Asperi) 10g
  • Bai Shao Yao (radix Paeoniae alba) 10g
  • Dang Gui (radix Angelicae sinensis) 10g
  • Chuan Xiong (rhizoma Ligustici wallachii) 10g
  • Hong Hua (flos Carthami) 10g
  • Tao Ren (semen Persicae) 10g
  • Ji Xue Teng (caulis Milletiae Reticulatae) 12g
  • Ru Xiang (Olibanum) 6g
  • Mo Yao (Myrrha) 6g
  • Zhi Gan Cao (radix Glycyrrhizae tosta) 3g
Modifications possibles :
  • Si c’est une algodystrophie du membre supérieur : ajouter Jiang Huang (rhizoma Curcumae Longae) 10 g et Gui Zhi (ramulus Cinnamomi) 10 g.
  • Si c’est une algodystrophie du membre inférieur : ajouter chuan Niu Xi (radix Cyathulae officinalis) 10 g.
  • S’il y a des difficultés de mouvement : ajouter Shen Jin Cao (herba Lycopodii) 10 g, Luo Shi Teng (caulis Trachelospermi Jasminoïdis) 10 g.
  • S’il y a un vide important de l’énergie yang des Reins avec froid interne : ajouter Rou Gui (cortex Cinnamomi) 10 g et Zhi Fu Zi (radix Aconiti Preparatae) 6 g.
  • S’il y a un vide important de l’énergie yin des Reins avec chaleur-vide : ajouter Sheng Di Huang (radix Rehmanniae Glutinosae) 10 g.
Acupuncture
  • Tonifier avec l’aiguille fine les points : Rte. 10 (XUE HAI), Rte.6 (SAN YIN JIAO), Rn. 3 (TAI XI), F. 3 (TAI CHONG), V. 18 (GAN SHU) et V. 23 (SHEN SHU).
  • Utiliser l’aiguille chaude sur les points E SHI XUE (HM) autour de l’endroit de l’algodystrophie.
  • Harmoniser avec l’aiguille fine les points locaux :
    • Si c’est une algodystrophie de la main: BA XIE (HM), GI. 4 (HE GU) et TR. 5 (WAI GUAN).
    • Si c’est une algodystrophie du coude : GI. 11 (QU CHI) en traversant à P. 5 (CHI ZE), MC. 3 (QU ZE ) et C. 3 (SHAO HAI).
    • Si c’est une algodystrophie de l’épaule : GI. 15 (JIAN YU) en traversant à GI. 14 (BI NAO), TR. 14 (JIAN LIAO) en traversant à TR. 13 (NAO HUI), IG. 10 (NAO SHU).
    • Si c’est une algodystrophie du pied : BA FENG (HM) et F. 3 (TAI CHONG).
    • Si c’est une algodystrophie de la cheville : Rn. 3 (TAI XI), Rn. 6 (ZHAO HAI), Rte. 5 (SHANG QIU), F. 4 (ZHONG FENG), VB. 40 (QIU XU), V. 60 (KUN LUN), V. 63 (JIN MEN) et E. 41 (JIE XI).
    • Si c’est une algodystrophie des genoux : XI YAN interne et externe (HM), HE DING (HM), Rte. 9 (YIN LING QUAN), F. 7. (XI GUAN), F. 8 (QU QUAN), VB. 34 (YANG LING QUAN), E. 33 (YIN SHI), V. 40 (WEI ZHONG) et V. 39 (WEI YANG).
    • Si c’est une algodystrophie de la hanche : VB. 29 (JU LIAO), VB. 30 (HUAN TIAO).
Auriculothérapie

Reins, Foie, Shen Men, les points correspondant aux articulations atteintes.

Cas clinique

Mme.Isabelle M. 56 ans, pianiste.
Suite à une chute le 22 Aout 2018, elle s'est luxé trois doigts de la main gauche (retournement complet des doigts).
Après la remise en place de ses articulations quasi immédiatement, sa main et son poignet ont été immobilisés à l’aide d’une orthèse (attelle) pendant 6 semaines.

Une complication est survenue : l’algodystrophie s’est installée, confirmée par une scintigraphie osseuse le 18 Octobre 2018.

Le médecin spécialiste lui a alors ordonné une série d’injection de calcitonine 3 jours par semaine pendant 4 semaines, ce que elle a refusé de faire. Fin novembre 2018, elle est venue chercher l'aide de la médecine chinoise.

Elle présente alors un gonflement du poignet et des 2ème, 3ème et 4ème doigts de la main gauche, avec des raideurs de toutes les articulations.

Elle a aussi des difficultés à plier les doigts, une flexion possible du poignet inférieure à 10 degrés ainsi qu’une douleur intense.

Elle ne peut pas réaliser les gestes du quotidien, ne peut plus jouer du piano.

Nous avons établi le principe de traitement: Faire circuler le sang, disperser la stagnation, désobstruer les méridiens et les vaisseaux luo.

Nous avons harmonisé avec l’aiguille fine les points : Rte. 10 (XUE HAI), GI. 4 (HE GU), V.17 (GE SHU), BA XIE (HM), TR. 5 (WAI GUAN), TR. 4 ( YANG CHI) , GI. 5 (YANG XI).

Puis, nous avons fait saigner trois gouttes de sang sur le point « jing » du méridien du GI , de PC et de TR .

Conjointement, nous avons appliqué de l’auriculothérapie: Sous-cortex, Shen Men et Main.

Au bout de deux séances, la douleur est bien calmée, le gonflement diminué. Après la quatrième séance, la mobilité de sa main gauche s’est grandement améliorée.

Enfin, après deux séances supplémentaires auxquelles nous avons associé à l’acupuncture des massages des doigts et des articulations, ainsi que des exercices d’assouplissement, elle a retrouvé l’usage total de sa main et pratique de nouveau le piano.

Conclusion

En médecine occidentale, le soulagement de la douleur et l’évitement de l’ostéoporose s’avèrent difficiles. En revanche, la MTC obtient de bons résultats dans les deux phases de l’algodystrophie. Dans la phase chaude, le traitement de MTC peut rapidement diminuer la douleur, assurer la récupération de la mobilité et prévenir l’ostéoporose. Dans la phase froide, le traitement de MTC peut également calmer la douleur, renforcer et reconstruire les os. Ainsi, la MTC est un bon moyen pour soulager la douleur et diminuer sa durée.

Références:

1 - https://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/fichiers/2014/14-947-03W.pdf

2 - http://optimamedia.ca/wp-content/uploads/2015/10/Quintal_Syndrome-douloureux-regional-complexe.pdf

3 - http://thesesante.ups-tlse.fr/1235/1/2016TOU31508.pdf

4 - https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01236008/document